KS Motorcycles – N°1 de la pièce et de l’équipement moto sur internet

Portrait de Motard #5 - Laurence et Gilles - Le couple aux 34 motos

Triumph Bonneville

C’est avec plaisir que nous nous sommes rendus au domicile de Laurence et Gilles, un agréable couple de motards originaires de la région parisienne. Résidant depuis quelques années dans l’Ain, ces fidèles clients nous ont invité à revenir sur les différentes motos qu’ils ont possédé et sur la passion qui les anime depuis plus de quarante ans.

Le couple aux 34 Motos

Inspiré par son frère aîné, Gilles a obtenu son permis A en 1973. Aujourd’hui tout jeune retraité, il a possédé 34 machines de marques et de types variés. S’il a acquis sa première Harley-Davidson seulement en 1979 (une Dyna Low Rider), Gilles a entre-temps eu en sa possession d’autres belles machines. À 16 ans, il débuta sur une Honda CB 450. Il s’offrit ensuite une Kawasaki 750 H2. Puis il acquit deux montures qui le marquèrent particulièrement : la Martin CBX et M16. Avant que le permis à points ne fasse son apparition, Gilles appréciait particulièrement la conduite de motos sportives. Il a notamment tourné dans les halles de Rungis.

Après s’être offert sa Dyna Low Rider en 1979, Gilles fit l’acquisition successive d’une Electra en 1981 (transformée en Chopper), d’une autre Electra en 1984, de trois Buell (M1, X1 et XB12), d’un FXR qui paraîtra dans plusieurs revues, d’un Softail Springer, d’une Triumph Speed Triple, de deux Triumph Bonneville T140, d’un Dyna auquel il apporta un style « Sturgis » en 2001 (malin et inédit, puisqu’Harley n’avait pas sorti les modèles Sturgis cette année-là !), d’un Sportster injection qu’il passa en carbu en 2010, et finalement un Dyna Low Rider en 2017 (la boucle est pour ainsi dire bouclée).

Dyna Low Rider 2016 Bleu

Dyna Low Rider 2016 Bleu

Bouchon PopUp Dyna Low Rider Harley

Aujourd’hui responsable dans une banque, Laurence a toujours évolué dans des milieux masculins et sa recherche de sensations et d’évasion l’ont naturellement guidé à passer son permis moto qu’elle obtint en 1979. Étant en Équipe de France de Parachutisme, cette motarde endurante chevaucha durant 10 ans et par tous temps sa Honda CX, accompagnée de l’ensemble de son matériel de parachutisme. Véritable passionnée du deux-roues elle acquit en 1989 sa première Harley-Davidson, un Sportster 883. Elle posséda également un Softail Bad Boy Springer (disposant d’une sublime peinture jaune avec un motif Scallop), un FXR, un Dyna Super Glide, une Yamaha 1000 FZR. Aujourd’hui, Laurence roule avec un Sportster disposant d’une fourche Springer réalisée par l’atelier KS.

Sportster fourche Springer classique

Sportster fourche Springer classique

Sportster fourche Springer classique

Sportster fourche Springer classique

L’émotion procurée par le V-twin couplée à une fiabilité éprouvée depuis l’apparition des moteurs Evo en 1984 a suffit au couple à passer outre les performances pures des Sportives et Roadsters auxquels ils étaient habitués. Pour sortir de l’esprit stock, Gilles apporte avec brio des modifications esthétiques à ses machines, et le résultat est soigné jusque dans les moindres détails.

Lors d’une balade dans les monts du Beaujolais, le couple a remarqué l’enseigne KS Motorcycles, auparavant située à Bagnols (jusqu’en 2015). Le soir même, Gilles s’est rendu sur notre site de vente en ligne et a agréablement été surpris de découvrir un si grand choix de références aussi proche de chez lui ! Gilles s’est rendu à notre boutique physique et a sympathisé rapidement avec l’ensemble de l’équipe. Il a alors confié à notre atelier le projet de réalisation d’une fourche Springer pour la moto de son épouse. Depuis, Gilles nous confie les yeux fermés ses révisions, l’achat de ses pièces et il ne cesse de nous régaler à chacun de ses passages aux commandes de machines toujours plus éblouissantes.

Triumph Bonneville

Triumph Bonneville Carter EMD

Triumph Bonneville KS